Poster électronique

Apport de l'IRM dans le diagnostic des malformations du rachis fœtal
M. Chelli-Bouaziz, A. Jaoua, D. Chelli, S. Chaabane, H. Chelli - Tunis - Tunisie
Congrès 2008
Résumé
Objectifs
Montrer l'apport de l'IRM par rapport à l'échographie dans le diagnostic anténatal des malformations du rachis fœtal.
Matériels et méthodes
Nous rapportons 5 observations de malformation du rachis fœtal suspectées en échographie, explorées par une IRM cérébrale et médullaire anténatale et confirmées en post-natal.
Résultats
Les anomalies rachidiennes observées étaient les suivantes : spina bifida avec myéloméningocèle (n = 2), scoliose malformative (n = 2) et diastématomyélie avec myéloméningocèle (n = 1). Toutes ces anomalies ont été suspectées à l'échographie du premier (n = 1) ou du second trimestre (n = 4). L'indication de l'IRM cérébrale et médullaire du fœtus a été motivée par la recherche d'anomalies du système nerveux central associées. L'IRM a permis de confirmer les constatations échographiques (n = 3) et de montrer d'autres anomalies non vues à l'échographie (n = 2). Trois enfants sont nés à terme, pris en charge en milieu spécialisé avec une bonne évolution clinique. Deux grossesses ont été interrompues. L'examen foetopathologique a confirmé le diagnostic.
Conclusion
L'IRM est l'examen de choix aussi bien pour confirmer la présence d'une malformation du rachis fœtal que pour rechercher une éventuelle lésion associée du système nerveux central.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (4)
Commentaires de 1 à 4

2010-01-30 23.18 :
dzcvr

moyen

2009-03-30 10.24 :
julie

pas de nouveautés mais images interessantes

2008-10-28 10.31 :
hakim

bien

2008-10-28 10.17 :
jin

merci
Remonter
62
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM