Poster électronique

Thymomes : corrélations TDM et anatomopathologie
S. Hantous-Zannad, S. Miladi, A. Zidi, I. Ridène, S. Boudaya, I. Baccouche, A. Ayadi, K. Ben Miled-M’rad - Tunis - Tunisie
Congrès 2011
Poster
Résumé
Objectifs
Rechercher une corrélation entre la présentation TDM des thymomes et les résultats anatomopathologiques.
Matériels et méthodes
Nous rapportons une série rétrospective de 12 patients âgés entre 11 ans et 75 ans (sexe ratio = 1) sur une période de 3 ans (septembre 2007 à septembre 2010) porteurs d'un thymome confirmé par l'examen anatomopathologique et explorés par un examen TDM thoracique multicoupe. Les signes suivants ont été analysés : les limites tumorales, l'aspect de la graisse médiastinale péritumorale, l'envahissement pleuro-parenchymateux et des organes de voisinage ainsi que la présence d'adénomégalies médiatinales. Ce bilan d'extension locorégional (selon la classification de MASAOKA modifiée) a été corréléà l'agressivité locale anatomopathologique ainsi qu'au type histologique du thymome.
Résultats
Le scanner thoracique a montré une densification minime de la graisse péritumorale chez 7 patients corrélée dans tous les cas à un franchissement capsulaire focal. L'intégrité de la graisse médiastinale a été corrélée à un type I de MASAOKA. L'absence ou la présence de signes d'agressivité minimes (type I et II de MASAOKA) ont été corrélés aux formes histologiques types A, AB et B1 selon la classification de l'OMS. Les signes d'agressivité majeurs (type III, IVa et IVb de MASAOKA) ont été corrélése aux formes histologiques types B1, B2 et B3.
Conclusion
La TDM thoracique permet un bilan d'extension locorégional corrélé aux résultats anatomopathologiques ainsi qu'une approche histologique des thymomes.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
69
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM