Poster électronique

IRM 7T des tumeurs cutanées non mélanocytaires : corrélation avec l'anatomo-pathologie
S. Aubry (1), O. Leclerc (1), L. Tremblay (2), E. Rizcallah (2), M. Lepage (2) - (1) Besançon - France, (2) Sherbrooke - Canada
Congrès 2011
Résumé
Objectifs
Comparer les caractéristiques en IRM 7T de tumeurs cutanées non mélanocytaires à l'anatomopathologie.
Matériels et méthodes
Trente tumeurs cutanées traitées chirurgicalement ont été incluses prospectivement. Les séquences utilisées étaient : FSE-T2 et écho de gradient 3D-T1 isotropique. La longueur, la largeur, l'index de Breslow et les marges ont été mesurées. La présence ou l'absence des paramètres suivants a été notée : marges saines, ulcération dermique, lésion in situ, envahissement du derme superficiel ou profond, envahissement sous-cutané, kératine. Les résultats de l'IRM ont été comparés à l'anatomopathologie.
Résultats
Le coefficient de corrélation intra-classe (ICC) entre IRM et anatomopathologie était excellent pour l'évaluation de la largeur (ICC=0,86) et de l'index de Breslow (ICC=0,87). L'ICC était bon pour la mesure des marges (ICC=0,70) mais moins bon pour la longueur (ICC=0,67). Le biais moyen entre l'IRM et l'anatomopathologie était inférieur à 1 mm pour la largeur, le Breslow et les marges.
Conclusion
L'IRM 7T permet dans des conditions expérimentales la délimitation des tumeurs non mélanocytaires avec une bonne corrélation avec l'anatomopathologie. Après confirmation in-vivo, l'IRM cutanée pourrait avoir une place dans la définition pré-opératoire des marges chirurgicales mais les longs temps d'acquisition restent un obstacle technique à son adoption pratique.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM