Poster électronique

Evaluation des mesures visco-élastiques d'élastographie par résonance magnétique comme marqueur de malignité des tumeurs hépatiques
P. Garteiser (1), S. Doblas (1), JL. Daire (1), M. Wagner (1), H. Leitao (2), V. Vilgrain (1), R. Sinkus (1), B. Van Beers (1) - (1) Clichy - France, (2) Coimbra - Portugal
Congrès 2011
Poster
Résumé
Objectifs
L'élastographie par résonance magnétique (ERM) permet d'observer des processus pathologiques par les altérations apportées aux propriétés mécaniques des tissus. Dans cette étude, l'efficacité de l'ERM en tant que biomarqueur de malignité des tumeurs hépatiques est examinée.
Matériels et méthodes
Les données d'élastographie (84 patients avec tumeurs hépatiques établies histologiquement) ont été obtenues par IRM encodée en mouvement en présence d'une vibration mécanique. Les déplacements ainsi obtenus ont étés reconstruits en cartes de propriétés visco-élastiques (module de cisaillement (G*) et ses composantes d'élasticité (Gd) et de viscosité (Gl)) et comparés entre tumeurs bénignes et malignes.
Résultats
G* et Gl étaient plus élevés dans les tumeurs malignes que dans les bénignes (G* : 3,19 ± 0,21 kPa, versus 2,39 ± 0,14 kPa, p<0,001 ; Gl : 1,93 ± 0,21 kPa, versus 1,06 ± 0,12 kPa, p<0,001). Les aires sous les courbes ROC de ces paramètres tumoraux démontrent leur capacitéà discerner la malignité des tumeurs (aux seuils de G* = 2.56 kPa et Gl = 1.38 kPa).
Conclusion
Les mesures de viscosité par ERM sont un marqueur fiable du caractère bénin ou malin des tumeurs hépatiques. L'augmentation connue de la dureté des lésions en fonction de leur malignité est principalement due à une augmentation de leur viscosité.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM