Poster électronique

Reproductibilité intra et intermachine du coefficient de diffusion apparent en IRM : étude sur fantômes
P. Borde, O. Ernst, P. Puech, S. Mordon - Lille - France
Congrès 2011
Résumé
Objectifs
Le manque actuel de standardisation en IRM quantitative de diffusion est responsable d'une hétérogénéité des valeurs du coefficient de diffusion apparent (ADC) d'un tissu donné, qui limite son utilisation large en imagerie oncologique. Le but de ce travail est d'évaluer la reproductibilité intra et intermachine de la mesure de l'ADC sur fantômes.
Matériels et méthodes
Des mesures répétées d'ADC de sept fantômes liquides (trois n-alcanes linéaires, trois solutions glucosées concentrées à 10-15-30%, et une solution d'eau dopée) ont été comparées sur sept machines de constructeurs et d'intensités de champ magnétique (1.5 et 3T) différents, en utilisant des conditions d'acquisition (paramètres des séquences DWI-EPI Single Shot et contrôle de température) et de calcul (sept valeurs de b de 0 à 1200 s/mm2, régression mono-exponentielle) similaires.
Résultats
La reproductibilité intramachine à court terme (coefficient de variation intramachine moyen=0,43%) et à moyen terme (coefficient de reproductibilité=3,75%) était excellente pour chaque machine. La variabilité intermachine était faible (coefficient de variation intermachine moyen=2,26%), sans effet significatif lié au constructeur ou à l'intensité du champ magnétique.
Conclusion
Ces résultats intermachines obtenus in vitro sont favorables à la réalisation d'études multicentriques évaluant l'ADC en tant que biomarqueur en imagerie oncologique.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM