Poster électronique

Imagerie cellulaire de l'inflammation dans l'obésité : IRM des macrophages du tissu adipeux après injection d'USPIO
S. Dechoux (1), V. Deveaux (1), M. Poirier-Quinot (1), S. Ballet (1), C. Wilhelm (1), S. Loterstajn (1), A. Rahmouni (2), O. Clément (1), F. Gazeau (1), A. Luciani (2) - (1) Paris - France, (2) Créteil - France
Congrès 2011
Poster primé par le jury
Résumé
Objectifs
Détecter et quantifier l'inflammation macrophagique du tissu adipeux viscéral (TAV) chez la souris obèse.
Matériels et méthodes
Nous avons procédéà une injection systémique d'USPIO chez des souris obèses ob/ob (n=17) et leurs contrôles minces ob/+ (n=17), à différents âges. L'effet sur la variance du signal du tissu adipeux a étéévalué sur une IRM 4,7T, et corréléà une quantification des macrophages du TAV (MTAV) par immunohistochimie (F4/80), à un dosage des marqueurs pro-inflammatoires dans le TAV par RT-PCR, et à une quantification du fer tissulaire par magnétophorèse.
Résultats
Il existait une augmentation significative de la variance du signal chez les souris ob/ob en comparaison aux souris ob/+ (p< 0,0001), et aux souris ob/ob non injectées (p=0,0002) se majorant de façon significative avec le degré d'obésité. La variance était corrélée au nombre de MTAV (Pearson r=0,5749), aux marqueurs pro-inflammatoires dans le TAV (Pearson r= 0,5952), et à la quantification du fer.
Conclusion
L'IRM après injection d'USPIO est un outil permettant la détection et le monitoring de l'inflammation du TAV, point essentiel de l'évolution vers l'insulinorésistance et le syndrome métabolique.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2011-11-18 14.35 :
dechoux

bravo
Remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM