Poster électronique

Fiabilité des reconstructions 3D EOS-suivi des scolioses idiopathiques de l'adolescent traitées par instrumentation postérieure
B. Ilharreborde (1), F. Gabor (1), I. Obeid (2), K. Mazda (1), W. Skalli (1), M. Alison (1), G. Sebag (1) - (1) Paris - France, (2) Bordeaux - France
Congrès 2011
Poster
Résumé
Objectifs
Évaluer et comparer la reproductibilité des mesures obtenues par reconstructions 3D EOS chez les patients opérés pour scoliose idiopathique de l'adolescent (SIA) avec 2 matériaux différents.
Matériels et méthodes
24 patients pédiatriques opérés pour SIA modérée (cobb<50°, n=8), moyenne (50-65°, n=8) et sévère (> 65°, n=8), par vis pédiculaires (groupe 1, n=12), ou par clamp universel (groupe 2, n=12) ont été explorés par EOS pré et post opératoire, avec reconstructions 3D réalisées 2 fois par 3 opérateurs. La reproductibilité intra et inter observateur était comparée entre les 2 groupes.
Résultats
La reproductibilité pour les paramètres de scoliose (Cobb, rotation vertébrale apicale) était de 4-6° avant et de 5-10° après chirurgie. La reproductibilité de la cyphose/lordose (4-7°) et des mesures pelviennes (1-5°) n'était pas significativement différente en pré et post opératoire. La reproductibilité pour les paramètres de scoliose était meilleure dans le groupe 2, mais sans différence significative, comme pour les autres paramètres.
Conclusion
Les reconstructions 3D post opératoires sont aussi reproductibles que les reconstructions préopératoires. La précision des mesures n'est pas influencée par le matériel utilisé. La variabilité inter observateur peut s'expliquer par la sévérité des courbures et la mauvaise visibilité des repères anatomiques en postopératoire.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
52
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM