Poster électronique

Fracture occulte du calcanéum chez le petit enfant
C. Pouchot, A. Leforestier, JM. Guillaume, K. Retornaz, B. Bourlière-Najean, P. Petit, M. Panuel - Marseille - France
Congrès 2011
Résumé
Objectifs
Rapporter trois observations de fracture occulte du calcanéum chez le petit enfant et souligner son caractère inhabituel.
Matériels et méthodes
Trois enfants âgés respectivement de 17, 20 et 36 mois ont été explorés pour une boiterie non fébrile sans que l’orientation vers le pied n’apparaisse lors du bilan initial. Ont été réalisés : radiographie initiale (2), IRM (2), scintigraphie (2) et radiographie tardive (1).
Résultats
La radiographie initiale était normale. La scintigraphie présentait une fixation non spécifique. En revanche, l’IRM révélait de façon formelle un trait de fracture associéà un œdème médullaire. Une condensation linéaire était visible sur la radiographie tardive.
Conclusion
Le diagnostic de fracture occulte du calcanéum peut être rapidement posé par IRM si l’orientation topographique est certaine sur la clinique ou à l’issue d’une scintigraphie. Le diagnostic différentiel avec une ostéomyélite ou un autre processus occupant la moelle osseuse est ainsi très facile.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (2)
Commentaires de 1 à 2

2012-07-27 16.29 :
frey

Tb merci La scintigraphie devrait disparaitre .

2011-10-22 11.51 :
Leon Rausin

Excellent Merci
Remonter
52
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM