Poster électronique

Cathéters centraux insérés par voie périphérique itératifs, intérêt pour l'antibiothérapie IV en cas de mucoviscidose
Y. Rolland, C. Belleguic, H. Mesbah, S. Martin, JM. Huitorel, G. Brinchault, B. Desrues, E. Garin - Rennes - France
Congrès 2011
Résumé
Objectifs
Evaluer l’impact des cathéters centraux insérés par voie périphérique (PICCS) itératifs pour les patients atteints de mucoviscidose et nécessitant des traitements anti-infectieux réguliers.
Matériels et méthodes
Analyse rétrospective sur la période : 11/2007-02/2011, de dossiers des PICCS posés à des patients atteints de mucoviscidose et présentant une infection à pyocyanique nécessitant des cures fréquentes d'antibiothérapie intraveineuse. Critères : succès technique et clinique, complications, satisfaction.
Résultats
48 PICCS ont été posés à 18 patients (9 hommes) âgés de 25 ans (18-32), sous anesthésie locale. Ponction écho-guidée de la veine basilique (n=45) ou de l’humérale (n=3) du bras non dominant et positionnement sous scopie. Le nombre moyen de poses : 2,8 (1-8) avec 100% de succès technique permettant l'administration sur 14 jours de toutes les cures d'antibiotiques intraveineuseàà domicile (n=40) ou lors d’une hospitalisation (n=8). Perméabilité des veines pour les 41 contrôles réalisés pour PICCS itératifs. Un cas d'obstruction temporaire, pas de thrombose veineuse profonde, pas d'infection. Satisfaction générale des patients avec une plus grande autonomisation pour 8/17.
Conclusion
Les PICCS itératifs sont bien tolérés pour des cures d'antibiotiques. Cette technique fiable améliore le confort et permet l'autonomisation lors des soins à domicile. Cette technique est proposée en première intention en cas d’infection à pyocyanique.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
50
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM