Poster électronique

Embolisations artérielles spléniques (EAS) pour hypersplénisme par hypertension portale (HTP) : 18 patients
A. Petermann, P. Chabrot, L. Cassagnes, MA. Vaz-Tourret, E. Dumousset, A. Ravel, A. Abergel, L. Boyer - Clermont-Ferrand - France
Congrès 2011
Résumé
Objectifs
Evaluer efficacité et complications de l'EAS pour hypersplénisme sur HTP, en fonction du volume de parenchyme embolisé (VPE).
Matériels et méthodes
Etude rétrospective sur 18 patients embolisés entre 1999 et 2009. 14 présentaient une HTP par bloc intra-hépatique (groupe 1), 4 une HTP segmentaire (groupe 2). L’évolution clinique, la numération plaquettaire (NP) et le VPE ont été analysés.
Résultats
95% de succès technique, 1 échec de cathétérisme. Dans le groupe 1, le VPE moyen était 63%. La NP augmentait en moyenne de 232% à 6 mois, restant > 80000 plaquettes après 7 jours, 1 et 6 mois, chez 12 (80%), 13 (87%) et 10 (71%) patients. Tous les patients avec < 80000 à 6 mois avaient bénéficié d'un VPE <50%. Dans le groupe 2, le VPE moyen était 63% ; la symptomatologie hémorragique a disparu chez tous les patients, et on notait PQ nettement > 80000. Six patients (33%) ont présenté des complications, dont 4 (22%) majeures : 2 abcès spléniques, 1 décompensation respiratoire et oedémato-ascitique grave, 1 décompensation ascitique avec thrombose porte, rapidement résolutives. Pour 5 des 6, le VPE était > 70%.
Conclusion
L'EAS de plus de 50% de VPE est efficace pour traiter les hypersplénismes, mais comporte une morbidité en rapport avec le VPE.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2011-10-25 09.11 :
véro

pour rien au monde je n'aurais raté ça !!!
Remonter
50
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM