Poster électronique

Les exophtalmies d'origine tumorale : quels diagnostics à l'imagerie ?
J. El Yacoubi, N. Cherif Idrissi El Ganouni, M. El Moulattaf, H. Jalal, M. Ouali, O. Essadki, A. Ousehal, Y. Bouziani, A. Moutaouakil - Marrakech - Maroc
Congrès 2011
Poster
Résumé
Objectifs
Connaître les variétés étiologiques et les particularités à l'imagerie des différentes tumeurs responsables d'exophtalmie.
Matériels et méthodes
Etude rétrospective de 38 cas d'exophtalmies tumorales explorées par TDM dans 34 cas et IRM dans 7 cas, tous confirmés histologiquement.
Résultats
L'âge moyen des patients était de 24,5 ans. L'exophtalmie était le symptôme révélateur chez tous les patients, associée à une baisse de l'acuité visuelle dans 71% des cas et à des troubles oculomoteurs (46%). Les types histologiques étaient très variés : pseudotumeur inflammatoire (6 cas), rhabdomyosarcome (5 cas), méningiome sphéno-orbitaire (5 cas), métastases de neuroblastome (4 cas), ostéome frontal (4 cas), mucocèle frontale (3 cas), hémangiome caverneux (3 cas), hémangiome capillaire (2 cas), rétinoblastome (2 cas), hémangioendothéliome épithélioïde (2 cas), esthésioneuroblastome (1 cas), fibrome nasopharyngien (1 cas).
Conclusion
Les processus tumoraux de l'orbite sont de natures très diverses, révélés le plus souvent par une exophtalmie. Le rôle de l'imagerie est de poser le diagnostic, de préciser la topographie, le bilan d’extension locorégional afin de guider une attitude thérapeutique adéquate.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
66
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM