Poster électronique

Prédiction par IRM relaxométrique de la réponse locale dans les carcinomes du col utérin
A. Vacher (1), V. Dedieu (2), MM. Dauplat (2), C. Vincent (2), A. Bailly-Glatre (2), C. Bailly (2) - (1) Nîmes - France, (2) Clermont-Ferrand - France
Congrès 2011
Poster
Résumé
Objectifs
Evaluer la valeur prédictive des IRM préthérapeutiques dans les cancers du col utérin en mesurant par relaxométrie T1 dynamique au cours d'un examen IRM standard, les paramètres tumoraux hémodynamiques : perméabilité vasculaire kep (min-1), volume extracellulaire ve, et constante d'élimination plasmatique totale K (min-1).
Matériels et méthodes
42 patientes présentant un carcinome du col utérin prouvé histologiquement, de stade FIGO > ou = IB, ont été traitées par radiochimiothérapie puis chirurgie (36 patientes) ou surveillance (6 patientes). Les paramètres tumoraux ont été corrélés au résidu tumoral et à l'évolution sans récidive.
Résultats
La méthode de mesure des paramètres tumoraux proposée s'affranchit des nombreuses causes de disparité observées dans la littérature. Nos résultats ne montrent pas de corrélation entre les paramètres mesurés et le résidu tumoral après radio-chimiothérapie. Par contre, une analyse de ROC indique une corrélation entre kep et l'évolution clinique (kep<2.0 min-1 ; sensibilité : 100%, spécificité : 74 %).
Conclusion
Ces résultats préliminaires indiquent que les paramètres tumoraux hémodynamiques (kep ve et K), mesurés par relaxométrie dynamique, ne paraissent pas avoir de valeur prédictive en ce qui concerne l'évolution locale après radiochimiothérapie. Une étude plus large, éventuellement multicentrique, est à prévoir.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
66
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM