Poster électronique

Etude de l'élastance du système crâniorachidien chez le jeune enfant par IRM de flux
C. Capel, C. Gondry-Jouet, J. Schauvliege, G. Kongolo, J. Dekens, A. Fichten, J. Peltier, R. Bouzerar, O. Balédent - Amiens - France
Congrès 2011
Poster primé par le jury
Poster
3,8
4 votes.
Vu 142 fois.
Résumé
Objectifs
Proposer une méthode de mesure de l'élastance du système crâniorachidien par IRM de flux : application à la maturation du système nerveux central en pédiatrie.
Matériels et méthodes
29 IRM 3T ont été réalisées chez des nouveau-nés et très jeunes enfants (5 jours – 9 ans et 10 mois) sans cause radiologique d'une altération de flux. 3 séquences cinétiques par contraste de phase (temps d'acquisition : 1 minute par séquence) ont été réalisées au niveau de l'aqueduc (LCS) et cervical (LCS et sang). Les débits vasculaires, les oscillations du LCS et les volumes déplacés (stroke volume = SV) ont été calculés, ainsi que l'index d'élastance = (SVsang/(SVsang+SVLCS)).
Résultats
Les débits vasculaires et les volumes déplacés de LCS augmentent avec l'âge. L'index d'élastance diminue dans les premiers mois de la vie, pour se stabiliser ensuite après la fermeture des fontanelles.
Conclusion
L'IRM de flux, examen rapide et compatible avec une pratique clinique, permet d'étudier l'hémohydrodynamique cérébrale des très jeunes enfants. L'index d'élastance proposé est un paramètre potentiellement utile dans l'évaluation diagnostique et pronostique des pathologies du nouveau-né (souffrance foetale aiguë, hydrocéphalie, hémorragies intraventriculaire …).
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM