Poster électronique

Apport du scanner multibarrette dans le diagnostic des cellulites orbitaires
W. Douira-Khomsi, S. Bejar, H. Louati, L. Ben Hassine, R. Attaoui, L. Lahmar, I. Bellagha - Tunis - Tunisie
Congrès 2011
Résumé
Objectifs
Préciser l'intérêt de la tomodensitométrie (TDM) dans le diagnostic positif, étiologique et des complications des cellulites orbitaires.
Matériels et méthodes
Étude rétrospective sur 3 ans (2008-2010), portant sur 29 cas de cellulites orbitaires colligés dans notre service et explorés par une TDM orbitaire avec injection de produit de contraste.
Résultats
L'âge moyen de nos patients était de 23 ans avec des extrêmes allant de 11 mois à 75 ans. Un antécédent de traumatisme est retrouvé dans 2 cas. La cellulite orbitaire était d'origine sinusienne dans 27% des cas, secondaire à une dacryocystite aiguë dans 6% des cas, à une piqure d'insecte dans 1 cas et à une plaie cutanée dans un autre cas. La TDM trouvait une cellulite préseptale, collectée ou non, dans 55% des cas. Une collection sous-périostée était notée dans 20% des cas. Aucune complication endocrânienne ou vasculaire n'a été reportée.
Conclusion
Diagnostiquée et traitée précocement, la cellulite orbitaire évolue bien et sans séquelles. Tout retard diagnostique et/ou thérapeutique peut être source de complications graves pouvant engager le pronostic fonctionnel et même vital. La TDM joue un rôle incontournable pour guider le chirurgien.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (2)
Commentaires de 1 à 2

2012-01-23 23.04 :
ferdaws

clair, belle iconographie

2011-11-24 20.42 :
catherine

Merci très intéressant
Remonter
75
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM