Poster électronique

Evolution du signal IRM du Pulvinar lors de l’état de mal
E. Auffray-Calvier (1), F. Toulgoat (1), A. Lintia-Gauthier (1), B. Daumas Duport (2), H. Desal (1) - (1) Nantes - France, (2) Saint Herblain - France
Congrès 2011
Poster
Résumé
Objectifs
Connaître les anomalies et l’évolution de signal du thalamus dans l’état de mal épileptique (EM).
Matériels et méthodes
Etude rétrospective sur 12 patients âgés de 7 à 81 ans explorés entre octobre 2006 et octobre 2010 pour un EM. Ont été inclus les patients ayant bénéficié d'une IRM précoce dans un délai de 12 jours et sans pathologie thalamique sous-jacente. Sur les 9 patients inclus, 5 ont bénéficié d'un contrôle IRM entre 1 mois et 20 mois.
Résultats
L'atteinte thalamique était toujours au niveau du pulvinar et homolatérale aux lésions corticales et/ou hippocampique liées à l'EM. En pondération T1, il existait un hyposignal dans 3 cas sur 7. Sur les pondérations T2 /FLAIR, on notait un hypersignal dans 7/8. Dans tous les cas (8/8), il existait un hypersignal en diffusion à B 1000 mais une chute de l'ADC n'était constatée que dans 3 cas. Chez les 5 patients qui avaient bénéficié d'un contrôle, il existait un hypersignal spontané T1 et persistait un hypersignal T2/FLAIR. Une atrophie avec déformation en « coin » du pulvinar était notée dans 2 cas.
Conclusion
L'atteinte du pulvinar est fréquente au cours de l'EM et peut laisser une cicatrice à type d'hypersignal T2/FLAIR, d'hypersignal spontané T1 ou d'atrophie thalamique.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
75
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM