Poster électronique

Cholangite sclérosante primitive explorée par cholangiographie par résonance magnétique : un important polymorphisme lésionnel
A. Ruiz, L. Arrivé, S. Lemoinne, C. Corpéchot, Y. Menu, O. Chazouillères - Paris - France
Congrès 2011
Résumé
Objectifs pédagogiques
Connaître les principales séquences utilisées et notamment les séquences de cholangiographie par résonance magnétique tridimensionnelle.
Connaître les différentes techniques de reconstruction et savoir les utiliser (MPR, MIP global, MIP fin et épais).
Savoir utiliser un plan d'interprétation des images précis, organisé et systématique.
Connaître l'important polymorphisme morphologique et lésionnel de la cholangite sclérosante primitive.
Messages à retenir
Le protocole d'exploration doit inclure systématiquement des séquences morphologiques et une séquence de cholangiographie par résonance magnétique tridimensionnelle.
L'injection de produit de contraste permet l'analyse d'éventuels troubles de perfusion et du rehaussement anormal des parois des voies biliaires.
La cholangiographie par résonance magnétique doit être analysée en se servant d'une reconstruction MIP globale, de reconstructions MIP fines et épaisses et de l'analyse des coupes natives.
La méthode d'analyse des images doit être systématique : anomalies des voies biliaires et retentissement parenchymateux.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2011-10-21 16.06 :
koning

toute la base d'interprétation du poster repose au niveau des VB sur la présence ou non de sténose ou de dilatation que dire d'une visibilité des VBIH ne dépassant pas les canaux principaux ou à peine le début des cx sectoriels mais sans sténose ou dilatation, bref l'impression d'arbre biliaire "pauvre "? le terme ductopénie semblant réservé à l'anapath
Remonter
58
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM