Poster électronique

Détection et caractérisation des lésions focales hépatiques : étude comparative FSET2-DWI 3T versus 1,5T
A. Oliver (1), A. Ayav (2), O. Bruot (2), K. Montagne (2), G. Hossu (1), E. Micard (2), C. Pasquier (2), D. Régent (2), V. Laurent (2) - (1) Nancy - France, (2) Vandoeuvre-Lès-Nancy - France
Congrès 2011
Résumé
Objectifs
Déterminer la performance de détection et caractérisation des lésions focales hépatiques (LFH) en IRM 3T versus 1,5T, en T2FSE et DWI, comparativement au gold standard : l'histologie.
Matériels et méthodes
Etude prospective monocentrique sur 63 patients (consentement éclairé- avis favorable du CPP) de mai 2009 à janvier 2011. 40 patients ont bénéficié le même jour d'une IRM 3T (DWI, FSET2) et d'une IRM 1,5T (DWI, FSET2 et 3DT1 avant injection, puis acquisition dynamique après injection de gadolinium), de 1 à 31 jours avant la chirurgie hépatique (échographie per-opératoire systématique). Lecture aléatoire « en aveugle » par 2 radiologues des DWI et T2FSE. Décompte histologique sans connaissance des résultats IRM. Comparaison IRM – histologie.
Résultats
116 lésions : 77 métastases, 10 CHC et 29 diverses. Sensibilité de détection des LFH: 81,0% (T2FSE 3T), 79,3 % (DWI 3T), 81,0% (T2FSE 1,5T), 82,8% (DWI 1,5T), améliorée par lecture conjointe DWI-T2FSE : 88,2% en 3T et 87,1% en 1,5T. Caractérisation lésionnelle (bénignes versus malignes) : 87,1% (3T) ; 86,4% (1,5T).
Conclusion
Non supériorité 3T sur 1,5T pour détection et caractérisation des LFH. Non supériorité DWI sur T2FSE pour détection des LFH, en 3T comme en 1,5T .
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2011-10-22 17.59 :
S A

Beau travail!
Remonter
58
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM