Poster électronique

Imagerie des modifications locales induites par radiofréquence percutanée de carcinomes hépatocellulaires
O. Berrada (1), J. Cazejust (2), N. Colignon (2), C. Escourrou (2), A. Halimi-Cohen (2), Y. Menu (2) - (1) Rabat - Maroc, (2) Paris - France
Congrès 2011
Poster
Résumé
Objectifs
Décrire les modifications biliaires et vasculaires en imagerie en coupe après radiofréquence de carcinome hépato-cellulaire sur cirrhose.
Matériels et méthodes
Il s'agit du suivi prospectif de 30 patients traités par radiofréquence percutanée pour carcinome hépato-cellulaire sur cirrhose entre janvier 2009 et décembre 2010. Deux lecteurs (un junior : 3 ans d'expérience et un sénior : 9 ans d'expérience) ont analysé de façon indépendante les IRM avant et après radiofréquence. L'apparition de thrombose veineuse (hépatique ou porte), dilatation biliaire segmentaire au contact de la zone de radiofréquence, traitement incomplet ou récidive intra-hépatique à distance ont été notés. En cas de désaccord, la décision du sénior faisait foi.
Résultats
Le diamètre maximal de la tumeur était de 42 mm au moment du traitement (moyenne = 21 mm). Le suivi moyen après radiofréquence était de 7 mois.
Aucune thrombose localisée porte ou veineuse hépatique n'était apparue. Par contre, 20/30 (67%) avaient une dilatation biliaire segmentaire en périphérie de la zone de radiofréquence, 3 traitements étaient incomplets et 6 patients avaient eu une récidive intra-hépatique dans un autre segment.
Conclusion
La dilatation biliaire localisée en périphérie de la zone de radiofréquence est un signe fréquent, retrouvé sur l'IRM post-thérapeutique de 67% des patients
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
58
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM