Poster électronique

L’impact de l’IRM mammaire préopératoie dans les carcinomes lobulaires invasifs du sein
C. Chapellier, I. Raoust, B. Flipo, M. Lallement, A. Figl, I. Birtwisle-Peyrottes, F. Ettore, C. Balu-Maestro, C. Marcotte-Bloch, A. Vasquez-Guerrero - Nice - France
Congrès 2010
Résumé
Objectifs
Afin de diminuer le taux de reprise chirurgicale et de récidive locale, nous avons étudié l’impact de l’IRM mammaire dans la prise en charge initiale des carcinomes lobulaires invasifs (CLI) du sein.
Matériels et méthodes
Il s’agit d’une étude rétrospective comportant deux cohortes de patientes porteuses d’un CLI prouvé histologiquement. Le groupe A constitué de 126 patientes a bénéficié d’une IRM préopératoire et d’une prise en charge adaptée selon un chemin clinique préalablement défini. L’inclusion s’est faite sur 38 mois de 2006 à 2009. Le groupe B témoin comportait 195 patientes qui n’ont pas bénéficié d’une IRM préalable.
Résultats
Soixante dix huit patientes du groupe A (61,9 %) ont eu un traitement conservateur. Le taux de reprise chirurgicale était de 5,55 % (7 cas) dans le groupe A versus 16,92 % dans le groupe témoin (p = 0,0029). Au final, il y a eu 39,7 % de mastectomies (50 cas) dans le groupe A versus 36,4 % (71 cas) dans le groupe témoin.
Conclusion
Le taux de reprise chirurgicale a pu être diminué de manière significative dans le groupe A qui a bénéficié d’une IRM mammaire initiale et d’une prise en charge adaptée sans pour autant augmenter significativement le taux de mastectomie par rapport au groupe témoin.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2010-10-22 13.45 :
kabbaj najat

pas interet
Remonter
68
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM