Poster électronique

Etude in vivo de modèles murins d’asthme par micro-scanner
G. Dournes, M. Lederlin, A. Ozier, O. Ousova, A. Khamaev, M. Montaudon, P. Berger, F. Laurent - Bordeaux - France
Congrès 2010
Poster
Résumé
Objectifs
Le micro-scanner permet de quantifier des modifications de l’espace péribronchique chez la souris asthmatique. Cette étude a pour objectif de déterminer si ces modifications sont liées à l’inflammation bronchique, au remodelage, ou bien les deux.
Matériels et méthodes
Trente souris Balb/c femelles ont été exposées à de l’ovalbumine, afin d’obtenir trois groupes : dix souris ne présentant que de l’inflammation bronchique (groupe A), dix souris avec de l’inflammation et du remodelage (groupe B), et dix souris avec du remodelage seul (groupe C). Les trente souris contrôles ont reçu du sérum physiologique. La réactivité bronchique était mesurée en pléthysmographie, et l’atténuation péribronchique (PBA) par micro-scanner. Les poumons étaient ensuite examinés en histologie.
Résultats
Le PBA n’était pas différent entre souris asthmatiques et contrôles du groupe A (p = 0,77), tandis qu’il existait une différence significative dans le groupe B (p = 0,002) et le groupe C (p = 0,01). De plus, le PBA était positivement corréléà l’épaisseur de la membrane basale (p < 0,001), la surface du muscle péribronchique (p < 0,001) et la fibrose péribronchique (p < 0,001), trois composantes majeures du remodelage.
Conclusion
La densité péribronchique semble être liée davantage au remodelage qu’à l’inflammation des voies aériennes chez la souris asthmatique. Ceci pourrait conduire à des travaux chez l’homme, ou tester de nouvelles thérapeutiques ciblées sur le remodelage.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM