Poster électronique

Cancer du larynx : apport du scanner dans le bilan d’extension (93 cas)
M. Ouali Idrissi, H. Enneddam, R. Hiroual, N. Cherif El Idrissi El Guanouni, O. Essadki, A. Ousehal - Marrakech - Maroc
Congrès 2010
Résumé
Objectifs
Montrer la sémiologie tomodensitométrique du cancer du larynx et évaluer l'intérêt de la tomodensitométrie dans le bilan d'extension locorégionale.
Matériels et méthodes
Etude rétrospective étendue sur 7 ans concernant 93 patients. Tous les patients ont été explorés par une TDM hélicoïdale, les coupes étaient réalisées sans et avec injection de produit de contraste iodé. Des manœuvres spéciales ont été réalisées au cours de 50 examens. Tous les malades étaient confirmés histologiquement.
Résultats
L’âge moyen de nos patients était de 61 ans. Tous étaient de sexe masculin sauf deux patientes. Tous les malades avaient un carcinome épidermoïde. Cliniquement 80 % des patients avaient une dysphonie et 55 % avaient une dyspnée. La tumeur siégeait dans 33 % des cas aux 3 étages, 20 % des cas aux étages glotto-sus-glottique, 13 % des cas à l'étage glottique et dans 10 % des cas à l'étage sus-glottique. L'extension locorégionale a été dominée par l'infiltration de la graisse para laryngée dans 35 % des cas, la loge HTE dans 30 % des cas et cartilages laryngés dans 28 % des cas. Les adénopathies cervicales étaient présentes dans 40 % des cas.
Conclusion
Le cancer du larynx est la tumeur la plus fréquente des tumeurs laryngées. La TDM est l'examen de choix dans l’évaluation des structures profondes du larynx. Elle donne un bilan lésionnel précis et permet de poser au mieux les indications thérapeutiques.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (2)
Commentaires de 1 à 2

2017-03-27 22.08 :
DESFOUGERES

bien

2011-08-17 16.21 :
moulene

b
Remonter
47
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM