Poster électronique

Les paragangliomes : apport de l’imagerie
H. Zaghouani Ben Alaya, B. Zaara, Z. Tounsi, D. Lihiou, S. Majdoub, L. Ben Cherifa, L. Harzallah, H. Amara, D. Bakir, C. Kraiem - Sousse - Tunisie
Congrès 2010
Résumé
Objectifs
Préciser l'intérêt des différents moyens d'imagerie dans le diagnostic des paragangliomes.
Matériels et méthodes
Observations cliniques de 6 patients (3 hommes et 3 femmes), d'âge moyen de 45 ans ayant tous bénéficié d'un examen clinique complet, d'une TDM (4 cas), et d'une IRM (dans tous les cas) avec un appareil 1,5 TESLA.
Résultats
Les circonstances de découverte étaient une masse latéro-cervicale droite dans 3 cas, une paralysie faciale périphérique droite avec hypoacousie et acouphènes pulsatiles dans deux cas, et une douleur abdominale dans un cas. Les examens radiologiques ont permis de faire le diagnostic d'un paragangliome du glomus carotidien dans deux cas, d'un paragangliome du nerf vague dans un cas, d'un paragangliome tympanique dans deux cas et d'un paragangliome rétro-péritonéal dans un cas.
Conclusion
Les paragangliomes sont des tumeurs rares neuroendocrines de type neural presque constamment bénignes. Plusieurs sites peuvent être atteints comme les surrénales (dans ce cas la tumeur est appelée phéochromocytome), la région cervicale qui est le site de prédilection des paragangliomes (le corpuscule carotidien, le foramen jugulaire, le long du nerf vague et le glomus tympanique). D'autres localisations plus rares sont possibles : le rétro péritoine, le médiastin …Les explorations radiologiques (tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique) jouent un rôle primordial dans le diagnostic positif et le bilan d'extension de ces tumeurs, pour guider l'attitude thérapeutique basée essentiellement sur l'exérèse radicale.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2014-12-02 19.52 :
rabahi nadia

Quele sont les symtomes de cette maladie et coment diagnostiquer et quel est le pronostique vitale si on est atain de glomuses moi jai une jugulaire interne qui estdilater surtou aunivau du golf jugulaire cequi me provoque des vertiges et des cephales avec une sensation de boule au nivau du cou a noter ausie que cela persiste depuis quatre ans . Mon medecin ma prescrit du voltarene cp et du myolastan et du doliprane ,tanganil ,je ne suporte pas les bruits surtou au mement des crises,svp aides moi a trouver une solution.merci.
Remonter
47
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM