Poster électronique

Evaluation thérapeutique précoce en échographie de contraste : sorafenib-temozolomide et mélanome métastatique
L. Chami, C. Robert, M. Chebil, E. Girard, S. Bidault, S. Koscielny, M. Borz-Barsan, N. Lassau - Villejuif - France
Congrès 2010
Résumé
Objectifs
Évaluer l'intérêt de la quantification de la perfusion tumorale en échographie de contraste (EDC) à partir des données linéaires brutes pour prédire précocement la réponse.
Matériels et méthodes
Trente neuf patients traités par l'association sorafenib-temozolomide pour mélanome métastatique ont été inclus (phase I/II). Les examens EDC ont été réalisés à J-1, J7, J15, J30, J60 et les paramètres de perfusion calculés à partir des courbes obtenues par quantification des données brutes : rehaussement max (RM), aire sous la courbe (AUC), aire wash in (AWI), aire wash out (AWO), pente (P), temps de transit (TT) temps de montée (TM). Ces paramètres ont été comparés à la réponse tumorale (RECIST) à 2,4, 6 mois chez 29 patients.
Résultats
Dès J7, J15 et J30, cinq paramètres de perfusion (RM, AUC, AWI, AWO, P) étaient significativement corrélés à la réponse tumorale à 2 et 4 mois (p < 0.05). A J-1 la valeur de ces paramètres permettait de prédire la réponse à 4 et 6 mois (p < 0.05). Les variations par rapport à J-1 n'étaient pas prédictives.
Conclusion
La quantification de la perfusion tumorale en EDC semble être un biomarqueur prédictif précoce de la réponse au traitement antiangiogénique chez ces patients.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2010-10-22 10.05 :
Klara Szalai

Gratulation. Je bien voudrais savoire vous avez analiser seulement 1 lesion,ou vous avez examiner multifocal metastase dans la foi,ou dans l'autre organ?
Remonter
66
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM