Poster électronique

Limitation des effets de flux en IRM par le positionnement des coupes
PH. Vivier (1), P. Storey (2), N. Oesingmann (2), H. Rusinek (2), VS. Lee (2) - (1) Rouen - France, (2) New-York - Etats-Unis
Congrès 2010
Résumé
Objectifs
Pouvoir mesurer de la façon la plus fiable possible une fonction d'entrée artérielle en limitant les effets de flux.
Matériels et méthodes
L'intensité du signal de l'aorte a été mesurée chez 7 volontaires au niveau des artères rénales sur une coupe coronale oblique, à partir d'une séquence de perfusion rénale : 2D SR-Turbo-Flash. Le pulse de saturation était composé de 3 impulsions non sélectives de 90 degrés. Neuf acquisitions distantes les unes des autres de 4 cm ont été effectuées, avec 45 images acquises à chaque fois sans aucune injection.
Résultats
Les effets de flux diminuaient fortement lorsque la coupe était décalée vers la tête (vers le flux d'amont). La saturation non sélective étant spatialement limitée à une zone proche de l'aimant, l'effet de la position de la coupe s'explique par le mode « ISO » qui place le centre de la coupe au centre de l'aimant. Saturer le sang en amont de la zone d'intérêt limite ainsi les effets de flux.
Conclusion
Lors d'une utilisation d'une saturation non sélective, le positionnement des coupes détermine de façon majeure l'existence ou non d'effets de flux.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2010-10-22 16.11 :
wilma van der riet

bonjour, why not using the balanced SSFP (fiesta, balanced ffe or true fisp) for it? optimising the flipangle to the real time sequence? salut
Remonter
43
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM