Poster électronique

Thrombophlébite des veines ovariennes : à propos de dix cas
M. Maatouk (1), J. Saad (1), M. Gaha (1), W. Mnari (1), B. Hmida (2), R. Salem (1), MA. Jellali (1), A. Zrig (1), C. Hafsa (1), M. Golli (1) - (1) Monastir - Tunisie, (2) Créteil - France
Congrès 2010
Poster
Résumé
Objectifs
Préciser l’apport de l’imagerie, en particulier l'échographie Doppler, dans le diagnostic positif d'une thrombophlébite des veines ovariennes. Montrer l'intérêt de la TDM dans le bilan d'extension de la thrombose afin d'orienter la conduite thérapeutique.
Matériels et méthodes
Etude comportant dix patientes ayant présenté un syndrome infectieux dans le post-partum (entre J3 et J8). Toutes les patientes ont été explorées par une échographie Doppler complétée par une TDM abdomino-pelvienne.
Résultats
L'échographie Doppler a montré une thrombose de la veine ovarienne droite dans cinq cas, de la veine ovarienne gauche dans trois cas et une thrombose bilatérale dans deux cas. La TDM sans, puis avec injection de PDC au temps veineux a permis de confirmer le diagnostic et a mis en évidence un thrombus flottant de la veine rénale gauche chez une patiente et de la veine cave inférieure chez quatre patientes.
Conclusion
La thrombose de la veine ovarienne est une complication rare mais grave du post-partum. Le diagnostic est suspecté cliniquement devant une fièvre, douleur de la fosse iliaque et hyperleucocytose. L'imagerie, en particulier l'échographie Doppler et la TDM, permet de confirmer le diagnostic et d'établir un bilan d'extension précis afin de mieux orienter la conduite thérapeutique.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
40
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM