Poster électronique

Place de la coloMR pour l’évaluation de la gravité de l’inflammation des MICI coliques
V. Laurent (1), A. Oussalah (1), O. Bruot (2), C. Proust (1), L. Peyrin Biroulet (1), D. Regent (1) - (1) Vandoeuvre-Lès-Nancy - France, (2) Nancy - France
Congrès 2010
Poster primé par le jury
Résumé
Objectifs
Evaluer une méthode d’imagerie non invasive pour quantifier l’inflammation des MICI coliques.
Matériels et méthodes
Cent patients porteurs d’une MICI connue colique et hospitalisés pour douleurs abdominales ont été inclus. Tous ont bénéficié d’une coloMR sans préparation orale, ni rectale, avec séquence de diffusion, d’une coloscopie optique et des examens biologiques (intervalle de 72h00). Un score de gravité a étéétabli en IRM coté de 0 à 36 : 6 items pour 6 segments analysés à l’aide de 2 relecteurs, par segment (Score IRM-S) et total (score IRM-T). Ces scores IRM ont été comparés à ceux calculés dans les MICI : SES- CD (SES CD) pour la maladie de Crohn et score de Baron modifié (MBS S, MBS T) pour la rectocolite hémorragique.
Résultats
Cinquante six patients étaient porteurs d'une MC et 44 d'une RCH. Le score IRM-S est corrélé avec le score endoscopique (MBS S) : r = 725, p < 0,0001). Le score IRM-T est très bien corrélé avec le score endoscopique : r = 0,682, p = 0,0064) et SES-CD : r = 0,571, p = 0062.
Conclusion
La coloMR est une technique non invasive, fiable et très bien corrélée aux scores de gravité endoscopiques et biologiques pour la détection et l'évaluation de la gravité de l'inflammation des MICI coliques.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2010-10-23 15.03 :
AO

Merci trés intéressant ++++
Remonter
58
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM