Poster électronique

Mesure de la zone jonctionnelle : intérêt du T2 avec annulation du signal de la graisse
M. Chassang, S. Novellas, G. Baudin, J. Bouaziz, S. Macario, P. Chevallier - Nice - France
Congrès 2010
Résumé
Objectifs
Comparer les séquences pondérées en T2 Turbo Spin Echo et T2 avec annulation du signal de la graisse (T2 SPIR) pour la mesure de l'épaisseur de la zone jonctionnelle.
Matériels et méthodes
Soixante quinze patientes indemnes de pathologie utérine ont bénéficié d'une IRM pelvienne comportant des séquences dans le plan sagittal pondérées en T2 TSE et en T2 avec annulation du signal de la graisse. Deux radiologues ont rétrospectivement mesuré l'épaisseur de la zone jonctionnelle sur 5 sites utérins et sur chacune des deux séquences. Ces évaluations ont été répétées un mois après la première lecture. Le pourcentage de mesures non réalisables a été colligé pour chacune des deux séquences et les concordances intra et inter-observateurs ont été calculées.
Résultats
En pondération T2, il existe 36% des patientes pour qui au moins l'une des cinq mesures n'est pas réalisable. Sur les séquences avec suppression du signal de la graisse, ce taux n'est que de 16 % (p<0.05). Les concordances intra et interobservateurs sont jugées modérées sur les séquences en pondération T2 (K de 0.41 à 0.60) alors qu'elles sont en accord fort (K de 0.61à 0.80) en pondération T2 SPIR.
Conclusion
La séquence pondérée en T2 avec annulation du signal de la graisse est plus reproductible et plus performante pour mesurer l'épaisseur de la zone jonctionnelle.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (2)
Commentaires de 1 à 2

2015-05-06 20.45 :
pardonnet

pas assez d'iconographie

2011-01-11 14.57 :
gomez

original
Remonter
62
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM