Poster électronique

Evaluation pré-thérapeutique d'une insuffisance rénale utilisant Diffusion et technique d'ARM sans contraste
I. Parienty (1), C. Faure (1), M. Ghouadni (1), D. Maïza (1), A. Prot (1), C. Tavernier (1), F. Jouniaux (1), F. Admiraal-Belhoul (2), G. Rostoker (3) - (1) Antony - France, (2) Erlangen - Allemagne, (3) Quincy - France
Congrès 2009
Résumé
Objectifs
Explorer l'association en IRM de séquence d'ARM sans injection de Gadolinium et de séquence de diffusion pour évaluer une sténose artérielle et son retentissement sur le parenchyme rénal chez les insuffisants rénaux.
Matériels et méthodes
Quatre vingt cinq patients insuffisants rénaux adressés par des services de néphrologie ont été inclus dans cette étude : 22 patients avaient une HTA, 15 avaient un diabète et 19 d'autres facteurs de risque vasculaire. Les artères rénales ont été explorées en utilisant la séquence d'ARM sans injection d'agent de contraste Time-SLIP (time spatial labelling inversion pulse) en gating respiratoire. L'état du parenchyme rénal a étéévalué en utilisant la séquence de diffusion (single shot EPI, b = 1000) en respiration libre. La qualité des images Time-SLIP a été validée visuellement par un radiologue expérimenté et classée en bonne (81 %), moyenne (17 %) ou médiocre (2 %). Les résultats ont été analysés et classifiés : présence ou non d'une (ou plusieurs) sténoses, degré, évaluation du flux d'aval, caractère significatif, impact sur le parenchyme rénal. Les données de l'imagerie Time-Slip sont confrontées selon les cas aux résultats de l'angiographie thérapeutique et/ou de l'écho-Doppler. Le signal de diffusion du rein, qui normalement est bas, est comparé visuellement au signal de la rate (normalement en hyper-signal) et au rein contra-latéral en cas de sténose unilatérale.
Résultats
Le Time-SLIP a détecté 29 sténoses significatives (17 unilatérales et 6 bilatérales) chez 23 patients. Dans 75 % des cas la diffusion était anormale. La diffusion peut également être anormale, en dehors de toute sténose significative en raison d'autres pathologies rénales. Chez 10 patients, soient 16 sténoses significatives, une décision de reperméabilisation a été prise et le diagnostic du Time-SLIP a été confirmé.
Conclusion
Le Time-SLIP est une technique fiable, rapide et sans danger pour l'exploration artérielle des patients insuffisants rénaux et il semble exister une corrélation entre les résultats de la diffusion et l'importance des lésions parenchymateuses. Nous attendons d'avoir un nombre suffisant (> 20) de patients ayant bénéficié d'une reperméabilisation et contrôlés au moins 3 mois après, avant d'analyser rétrospectivement les images de diffusion dans le but d'évaluer leur caractère prédictif sur la récupération de la fonction rénale après reperméabilisation.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (5)
Commentaires de 1 à 5

2009-10-19 11.05 :
vl

é

2009-10-18 15.57 :
lemaignen

technique alternative

2009-10-18 15.11 :
mandry

intéressant. A suivre ++

2009-10-16 10.39 :
wilma van der riet

educatif merci

2009-10-16 10.35 :
wilma van der riet

educatif merci
Remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM