Poster électronique

Sensibilité et intérêt de l’échographie de contraste (ECUS) hépatique dans le bilan d’extension néoplasique
M. Edjlali, M. Olar, A. Bleuzen, C. Prunier, F. Tranquart - Tours - France
Congrès 2007
Résumé
Objectifs
Apport de l’ECUS hépatique en association au TEP-TDM pour mettre en évidence des lésions infra-centimétriques non détectées par le bilan d’extension standard d’imagerie. Utilisation de l’association des deux examens pour caractériser les lésions.
Matériels et méthodes
Quarante deux patients atteints d`un cancer et présentant des anomalies TEP-scanographiques ont systématiquement bénéficié d’une ECUS hépatique. Le primitif était colorectal dans 47 % des cas, mammaire dans 17 % et pulmonaire dans 15 %.
Résultats
Par rapport au TEP-TDM : chez 33 % des patients, l’ECUS retrouvait 1 à 4 lésions supplémentaires majoritairement infracentimétriques. Pour 17 % des patients, l’ECUS retrouvait une ou plusieurs lésions secondaires alors que le TEP-TDM était négatif. Chez 14 % des patients, l’ECUS permettait d’affirmer l’absence de lésion nodulaire en regard d`un foyer de captation modéré mais suspect en TEP-TDM. Chez 7 % des patients, l’ECUS n`était pas contributive en raison de difficultés d`exploration.
Conclusion
L’ECUS hépatique permet de facon significative de mettre en évidence des lésions infra-centimétriques secondaires non individualisables par d’autres techniques. Elle présente un réel intérêt en association au bilan d’extension d’imagerie.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (2)
Commentaires de 1 à 2

2007-10-23 18.36 :
b

ok

2007-10-20 10.51 :
xc

super
Remonter
57
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM