Poster électronique

Ablation hépatique par radiofréquence assistée par un système de réalité augmentée : expérience préliminaire in vivo
X. Buy, S. Nicolau, T. Moser, L. Soler, A. Gangi - Strasbourg - France
Congrès 2007
Résumé
Objectifs
Evaluer la précision d'un système de réalité augmentée pour guider la mise en place d'électrodes de radiofréquence hépatique.
Matériels et méthodes
Les procédures sont réalisées sous anesthésie générale avec guidage scanographique. Le guidage par réalité augmentée s'appuie sur un contrôle par caméras stéréotaxiques enregistrant en temps réel et en 3D la position d'une mire solidarisée au connecteur de l'électrode par rapport à une vingtaine de marqueurs cutanés radio-opaques amovibles. Les acquisitions scanner sont réalisées avant (CT1) puis après ponction (CT2), en expiration maximale selon un protocole ventilatoire défini, pour assurer un recalage optimal des volumes 3D optique et scanographique. L'interface ergonomique permet de montrer sur un triple écran : 1) une vision virtuelle de l'abdomen et de l'électrode en transparence, 2) une vision virtuelle de la pointe de l'électrode progressant vers la tumeur, 3) une vue scanographique 3D avec la projection virtuelle de l'aiguille. Après segmentation et extraction du foie sur les deux acquisitions ainsi que de l'électrode sur le CT2, la transformation matricielle informatique imposée par le recalage du foie, permet de projeter la position finale de l'électrode sur le CT1. Le décalage entre la position de l'électrode suivie par les caméras et celle de l'aiguille de l'aiguille enregistrée sur le CT1 donne la précision du système. La précision du système a étéévaluée de manière rétrospective sur 6 cas de radiofréquence de tumeur hépatique in vivo.
Résultats
La courbure de l'aiguille n'est pas négligeable puisqu'elle peut atteindre 2,5 mm. Ceci constitue un biais de l'ensemble des systèmes de guidage basés sur des marqueurs cutanés. Le recalage des foies CT1 et CT2 à partir des scanners 3D acquis selon notre protocole s'est effectué avec une erreur de 2 mm. Les marqueurs cutanés doivent être positionnés préférentiellement à proximité du rebord costal inférieur pour ne pas être perturbé par la déformation surfacique abdominale due aux gaz digestifs. Pour tous les patients, la précision du système en phase expiratoire maximale atteint 5 mm.
Conclusion
Nous avons développé un système de réalité augmentée pour guider le positionnement temps-réel d'électrodes de radiofréquence hépatique. Compte tenu de la précision du système de 5 mm en condition in vivo lors de sa phase d'évaluation, on peut envisager son application clinique dans un futur proche.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (2)
Commentaires de 1 à 2

2018-05-21 07.52 :
cosjj.com

These are really enormous thoughts in with respect to blogging you have touched some great focuses here, any way keep up writing.Quality articles is the vital to welcome the clients to pay visit the webpage, that's what this site is giving I am a writer working an online writing for resource.And I am a super fan of cosplay, I have been making this cosplay shop called http://www.cosjj.com/ , just go and take a look.

2007-10-21 14.07 :
arakino

JFR
Remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM