Poster électronique

Echinococcose musculaire primitive ( à propos de 5 cas)
J. Bensalah, O. Kacimi, F. El Amraoui, N. Chikhaoui, A. Amine, T. Zaouari, M. Ouarab - Casablanca - Maroc
Congrès 2007
Résumé
Objectifs
Souligner l'intérêt de l'imagerie dans la caractérisation de l'hydatidose des parties molles.
Matériels et méthodes
Cinq patients présentant tous une tuméfaction indolore, augmentant progressivement de volume et sans signes inflammatoires associés, siégeant au niveau de la cuisse droite (4 cas), et la cuisse gauche (1 cas). L'échographie a été réalisée chez tous les patients. Elle a posé le diagnostic de kyste hydatique (KH) devant l'aspect liquidien et multivésiculaire de la lésion. Le scanner était réalisé dans un cas. Une IRM chez deux patients a détecté la présence de vésicules filles pathognomoniques de KH.
Résultats
La localisation aux parties molles de l'échinococcose est rare même dans les pays endémiques. La sérologie hydatique est souvent négative. La ponction est certes àéviter. L'imagerie occupe ainsi une place essentielle dans le diagnostic de cette affection basée en premier sur l'échographie. Le scanner et l'IRM sont réalisés en cas de doute diagnostique pour préciser les rapports avec les structures vasculaires, nerveuses et osseuses.
Conclusion
L'imagerie en coupe occupe une place prépondérante dans l'exploration des kystes hydatiques des parties molles.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (1)
Commentaires de 1 à 1

2012-10-15 21.25 :
122416

clair
Remonter
51
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM