Poster électronique

Evaluation précoce par échographie de contraste avec quantifiation : corrélation avec l’analyse génomique (phase I)
N. Lassau, L. Chami, V. Lazar, S. Koscielny, JP. Armand, A. Roche, JC. Soria - Villejuif - France
Congrès 2007
Résumé
Objectifs
Comparer les modifications des paramètres de perfusion évalués par échographie de contraste avec quantification à l'analyse génomique chez des patients ayant une PFS > 3 mois dans une étude de phase I.
Matériels et méthodes
Les patients porteurs de tumeurs solides traitées par SORAFENIB et DACARBAZINE ont bénéficié d'une échographie de contraste avant traitement, à 8 et 21 jours, puis tous les 2 cycles. Une étude du profil d'expression des ARN a été réalisée avant traitement et à 21 jours. Sept paramètres ont été calculés après modélisation des courbes de perfusions : Pic d'intensité, aires du wash-in, du wash-out, totale sur la courbe, pente du wash-in, temps de montée et TTM.
Résultats
Au total, 107 DCE-US ont été réalisés chez 20 patients. Les résultats préliminaires ont montré pour les patients ayant une PFS > 3 mois, une diminution de l'intensité maximale > 50 % dès 21 jours ; pour les patients ayant une PFS < 3 mois, une augmentation de l'intensité maximale > 50 % dès J8.
Conclusion
Les résultats préliminaires démontrent que l'échographie de contraste avec quantification permet dans le cadre du phase I de prédire une PFS > 3 mois à partir du paramètre intensité maximal dès 8 jours. Les résultats de l'analyse génomique seront présentés lors de l'analyse finale.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
66
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM