Poster électronique

Diagnostic de l’endométriose, intérêt de l’IRM pelvienne
L Langard, JM Lentheric, X Lipreau, J Simon, E Anglade, AL Gourdier, C Aubé - Angers - France
Congrès 2007
Résumé
Objectifs
Démontrer l’intérêt de l’IRM pour l’exploration pelvienne dans les bilans d’endométriose. L’endométriose est une pathologie chronique fréquente, source de douleurs souvent invalidantes et d’infertilité. Son diagnostic souvent difficile et tardif a longtemps reposé sur la coelioscopie. Dans ce contexte et face à l’augmentation croissante des indications, l’IRM a un rôle prépondérant à jouer.
Matériels et méthodes
Sur une IRM 1,5 T (GE), un balisage des cavités avec du gel d’échographie, l’utilisation d’antennes en réseau phasé, une bonne résolution spatiale, des séquences pondérées T2, T1 et T1 avec saturation de graisse permettent la détection de lésions d’adénomyose et d’endométriose profondes.
Résultats
Des séquences adaptées permettent la détection de lésions profondes et une bonne caractérisation de celles-ci (mise en évidence de l’adénomyose et des nodules profonds d’endométriose).
Conclusion
L’IRM, grâce à un protocole bien adapté, s’impose aujourd’hui comme l’examen d’imagerie le plus performant pour la détection de lésions d’endométriose profondes.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (9)
Commentaires de 1 à 5
Tout afficher

2009-06-19 16.51 :
poirrier

merci

2009-06-15 14.15 :
nicok

Didactique et synthétique

2007-10-23 18.10 :
lami daniel

utile+++

2007-10-23 18.09 :
marie

très belle iconographie

2007-10-23 17.48 :
gis

pas le tps de consulter sur place
Remonter
43
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM