Poster électronique

Apport de l'imagerie dans les tumeurs glomiques des extrémités digitales
E. El Ouardi, D. Basraoui, A. Skalli, F. El Amraoui, A. Menfaa, N. Chikhaoui - Casablanca - Maroc
Congrès 2007
Résumé
Objectifs
Préciser le rôle de l'imagerie (notamment l'IRM) dans le diagnostic de ces tumeurs.
Matériels et méthodes
Etude rétrospective de 8 cas, colligés au sein de notre service sur une période de cinq ans(2001-2006), le sexe féminin était prédominant (60 %), l'âge moyen était de 40 ans, le côté gauche était le plus souvent atteint. Le motif de consultation le plus fréquent était une douleur intense, soudaine, avec à l'examen clinique une tâche bleuâtre ou rougeâtre associée à une dystrophie unguéale. Le bilan radiologique a comporté une exploration par radiographie standard, TDM et IRM.
Résultats
La radiographie réalisée chez tous les patients a montré une encoche régulière au niveau de la troisième phalange chez deux patients. L'échographie a montré une masse solide homogène hypoéchogéne chez deux patients alors qu'elle était normale chez six patients. L'IRM réalisée chez un seul patient a montré une masse en isosignal T1, en hypersignal T2 se rehaussant après injection de Gadolinium.
Conclusion
Les tumeurs glomiques digitales sont des tumeurs bénignes, souvent déroutantes du fait de leur rareté. L’IRM, réalisée en haute résolution et aprés injection de contraste, parait une méthode prometteuse pour la détection mais surtout pour le bilan topographique et morphologique de la lésion permettant de conduire facilement à l'acte chirurgical
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (4)
Commentaires de 1 à 4

2007-10-23 12.54 :
TB

OK

2007-10-22 14.23 :
MN

Bien.

2007-10-22 13.34 :
Anonyme

interresant pour les dermato

2007-10-21 18.59 :
fd

ok
Remonter
40
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM