Poster électronique

Syndrome du ligament arqué et variantes des artères splanchniques : étude radio-anatomique
M. Tillaux (1), V. Le Pennec (1), A. Fohlen (1), S. Dede (2), L. Chiche (1), E. Salame (1) - (1) Caen - France, (2) Abidjan - Côte D’ivoire
Congrès 2007
Résumé
Objectifs
La chirurgie et la radiologie interventionnelle hépato-bilio-pancréatiques nécessitent une bonne connaissance de l’anatomie vasculaire splanchnique. Décrire la radioanatomie normale et les variantes du tronc coeliaque (TC), de l’artère mésentérique supérieure (AMS) et de leurs branches et estimer leur réelle fréquence.
Matériels et méthodes
Etude prospective sur 366 angioscanners (phase artérielle) consécutifs dans le service de radiologie. La radioanatomie artérielle hépatique et pancréatique a été systématiquement évaluée.
Résultats
Le TC présente une anatomie normale (91 %), une sténose par le ligament arqué (7,9 %) ou est absent (1,1 %). L’artère hépatique nait du TC (95,8 %), de l’aorte (1,4 %), de l’AMS (2,5 %) ou est absente (0,3 %). La branche hépatique droite nait de l’AMS (9,8 %) et la gauche de l’artère gastrique gauche (3,8 %). L’artère gastrique gauche nait du TC (97 %), de l’aorte (1,9 %), de l’artère hépatique (0,3 %) ou de l’artère splénique(0,5 %). L’artère gastroduodénale nait de l’artère hépatique commune (98 %), de l’artère hépatique gauche (0,5 %) ou droite (0,3 %). Une arcade gastroduodénopancréatique est présente dans 1,1 %.
Conclusion
Nous retrouvons la fréquence admise du ligament arqué, suffisamment élevée pour le rechercher systématiquement avant une procédure chirurgicale ou radio-interventionnelle. De même, la fréquence réelle des variantes vasculaires hépatiques est estimée autour de 20 % avec quelques discordances par rapport à la littérature (artère hépatique gauche).
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (22)
Commentaires de 1 à 5
Tout afficher

2012-09-17 21.28 :
Pasquier

intéressant

2009-09-17 14.54 :
claudie


2009-09-17 14.53 :

On m'a trouvé en 2005 un rétrécissement artère mésentérique (ligament arqué), j'ai été hospitalisée 17 jours souffrant du ventre énormément, ça passe les douleurs et ça revient, irradient dans le dos, on n'est pas intervenue pour opérer, j'ai actuellement 52 ans, qu'en pensez-vous ?

2008-02-23 23.10 :
salvat

initialement asymptomatique cette compression peut participer dans uncontexte multifactoriel(post op,bas debit,sonde nasogastrique mal positionee...)a une ischemie digestive majeure

2007-10-24 12.39 :
Anonyme

bravo
Remonter
35
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM