Poster électronique

Kyste hydatique cérébral de l’enfant ( à propos de 8 cas)
I. El Idrissi, L. Akka, N. Cherif Idrissi El Ganouni, O. Essadki, A. Ousehal, K. Aniba, H. Ghannane, M. Lmejjati, S. Ait Benali - Marrakech - Maroc
Congrès 2008
Résumé
Objectifs
Rapporter l'intérêt de l'imagerie (TDM et IRM) dans le diagnostic positif de l'hydatidose cérébrale de l'enfant.
Matériels et méthodes
Étude rétrospective de 8 cas d’hydatidoses cérébrales de l'enfant, sur une période de 6 ans, la TDM cérébrale était réalisée dans 7 cas et l'IRM encéphalique dans un cas.
Résultats
L'âge moyen des patients était de 6,5 ans (4 à 11 ans). Le tableau clinique était dominé par les signes d'hypertension intracrânienne. La TDM cérébrale a objectivé dans les 7 cas, une image arrondie intraparenchymateuse, bien limitée, de densité liquidienne à paroi fine et régulière, sans prise de contraste ni oedème périlésionnel. Le siége sus-tentoriel pariétotemoporal gauche était le plus fréquent (75 %), la taille moyenne était de 50x70 mm, tous les kystes étaient solitaires, l'effet de masse sur les structures avoisinantes a été observé chez tous les patients. L'IRM encéphalique a montré une image kystique pariétale bien limitée en hyposignal T1 et hypersignal T2. Tous les malades ont été opérés avec bonne évolution clinique.
Conclusion
Le scanner cérébral est généralement suffisant dans le diagnostic du kyste hydatique cérébral, l'IRM intervient dans la cartographie exacte des kystes et en cas de complications.
Remonter
 
Evaluer et/ou déposer un commentaire
Nom :

 
Email :
Votre note : 
Commentaire :
 
Remonter
 
Vos commentaires (3)
Commentaires de 1 à 3

2008-12-24 18.07 :
nadia

Abien

2008-10-28 13.08 :
hakim

bien

2008-10-26 16.27 :
ben

w
Remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM